Modus Operandi, tome 1 : La secte du serpent de Nathalie Cohen

Modus Operandi, tome 1 : La secte du serpent de Nathalie Cohen
Vous aimez le polar autant que la Rome antique ? Le premier volet de la saga Modus Operandi de Nathalie Cohen est pour vous !

Quatrième de couverture
Rome, en l’an 54, sous le règne de Néron. De riches pères de famille, atteints d’un mal étrange, trouvent la mort le soir chez eux dans divers quartiers de la ville. L’homme qui se charge de l’enquête découvre petit à petit que ces disparitions sont l’œuvre concertée d’un mystérieux groupe de jeunes gens qui suivent toujours le même mode opératoire.
L’enquêteur, Marcus Tiberius Alexander, est un vigile gradé des patrouilles dites « les yeux de Rome », chargées de circonscrire les incendies et la délinquance nocturne. Il est aux prises avec Lucius Cornelius Lupus, un jeune et ambitieux fils de sénateur, dévoré par la passion du jeu. Le premier, d’origine étrangère, met tout en œuvre pour resserrer l’étau sur le second, favorisé par son rang. 
Mais la vérité qu’il met au jour est terrifiante.
Mon avis
Dans la Rome de Néron, plusieurs patriarches haut placés trouvent la mort dans des conditions étranges. Les coupables sont d’office désignés : ce sont les esclaves, trop impatients de voir mourir leurs maîtres pour être émancipés. Mais Marcus Alexander, un jeune vigile d’origine grecque, fils adoptif d’une des victimes, ne l’entend pas de cette oreille. Pour lui, ces assassinats sont le fait d’une mystérieuse secte parricide. Il décide alors d’enquêter pour en avoir le cœur net et disculper les esclaves.
Nathalie Cohen signe là un polar historique prometteur qui nous plonge au cœur de la Rome antique. Donner à son héros le statut de quasi-étranger lui permet de manière subtile de reconstituer et de décrire en détail Rome, son architecture et son fonctionnement. Un voyage dépaysant et passionnant deux mille ans avant notre époque !
L’intrigue, bien ficelée malgré quelques longueurs, se pare même de quelques fantaisies, comme des dialogues avec l’empereur Néron et son prescripteur Sénèque. Le tout est fluide, divertissant tout en nous faisant réviser l’histoire de la Rome antique. Une belle réussite, dont j’attends avec impatience la suite !
En bref
Un très bon polar historique pour les passionnés d’Antiquité, qui marque le début d’une saga prometteuse ! A suivre…
Le livre
Editions Denoël (2019), 256 pages
Un grand merci aux éditions Denoël pour cette lecture !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire