Le vol de l’autruche de Crysten Sullivan

Le vol de l'autruche de Crysten Sullivan

Vous cherchez un roman drôle et sans prise de tête à lire en profitant du soleil ? Le vol de l’autruche de Crysten Sullivan est le livre qu’il vous faut.

Quatrième de couverture
Maggie est une jeune américaine de vingt-trois ans installée à Paris. A cause d’un grave problème de surpoids, elle se heurte au regard des autres, à la difficulté de trouver du travail, d’avoir des amis, de rencontrer l’amour.
Un jour, lors d’un entretien d’embauche dans une multinationale, on lui fait une proposition totalement inattendue. Si Maggie l’accepte, elle risque de voir le cours de sa vie changer du tout au tout. Mais pour cela, il va falloir quitter l’ombre et affronter la lumière.
Maggie, « l’autruche » complexée et mal dans sa peau, va-t-elle réussie à prendre son envol ? Quelles épreuves et quelles joies l’attendent ? Comment se dévoiler lorsqu’on a passé toute sa vie à se cacher ?
Mon avis
Humour et romanesque : ce sont les deux mots qui me viennent en premier à l’esprit quand je pense à ce roman.
Maggie, 23 ans, américaine exubérante, obèse et dingue de camembert, vit à Paris dans un studio où les figurines de geekette cohabitent avec le linge sale roulé en boule. Mythomane compulsive, elle ne peut s’empêcher de raconter des cracks à sa mère qui la harcèle nuit et jour pour l’enjoindre de trouver du boulot et de surveiller son poids. Elle décide donc d’écrire un témoignage sur sa vie de jeune célibataire en surpoids, paumée et mal dans sa peau.
Quand elle décroche un travail dans une multinationale américaine qui n’est pas sans rappeler Facebook, sa vie change comme par magie : elle commence à accepter son obésité, elle rencontre l’amour et devient même une vedette. 
Dès les premières pages, j’ai adoré le ton de Maggie, plein de dérision et de fraîcheur. Je me suis bien souvent surprise à sourire en lisant ses mésaventures : ses orgies de camembert, ses rencontres amoureuses foireuses et ses tentatives de régimes ratées. Il y a aussi en filigrane des réflexions intéressantes sur le regard des autres, la confiance en soi et de très beaux passages sur l’amitié, entre autres. Sur l’autruche aussi, cet oiseau démesuré qui ne sait pas voler, auquel Maggie était comparée quand elle était plus jeune.
Mais assez vite, le récit prend un tournure un peu trop romanesque et les clichés s’accumulent : le job de rêve, la rencontre de l’homme parfait qui la traite comme une reine et, cerise sur le gâteau, les kilos qui s’envolent comme par magie sans le moindre effort. Tout ça est un peu gros à avaler… à moins de ne garder à l’esprit que le plaisir pris à lire ce livre, qui lui est bien réel.
En bref
Un roman drôle, rafraîchissant et parfois émouvant, mais trop riche en clichés pour prétendre déjouer les idées reçues sur l’obésité. Un très bon divertissement sans prise de tête.
Le livre
Le vol de l’autruche de Crysten Sullivan
Editions Carnets Nord (2019), 368 pages
Un grand merci aux éditions Carnets Nord pour cette lecture !
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire