Le manchot qui en avait marre d’être pris pour un pingouin de Nicolas Digard et Christine Roussey

Le manchot qui en avait marre d'être pris pour un pingouin de Nicolas Digard et Christine Roussey

Voilà un album rigolo qui apprend aux petits à ne plus confondre les animaux méconnus et à prêter attention aux différences qui font leur identité.

Quatrième de couverture
Pierrot Manchot lisait le journal dans un parc, quand un ours passa près de lui et le salua poliment : 
– Bonjour, monsieur Pingouin ! 
À ces mots, Pierrot Manchot bondit de son banc, furieux : 
– J’en ai plein le bec, par dessus les nageoires, marre aux canards ! J’en ai assez que tout le monde prenne les manchots pour des pingouins ! Il faut que cela cesse !
Mon avis
Pierrot Manchot en a par dessus le bec que tout le monde le prenne pour un pingouin. Il demande donc un rendez-vous avec Valérie Cachalot, la célèbre journaliste de La Faune libre, qui écrit un article pour rétablir la vérité. Des dizaines d’animaux méconnus viennent alors sonner chez Pierrot Manchot : un dromadaire que l’on prend pour un chameau, une otarie que l’on prend pour un phoque, et même une chouette que tout le monde confond avec un hibou. A être confondus ainsi, ils ont l’impression de ne pas exister. Il est temps que leur identité soit reconnue !
Cet album aux illustrations enfantines et pleines d’humour, faites au crayon de couleur, est idéal pour apprendre à différencier des animaux qui, au premier abord, se ressemblent. Le pingouin et le manchot, le dromadaire et le chameau, l’otarie et le phoque, le jaguar et le léopard, l’alligator et le crocodile. Bref, ils sont nombreux à être confondus avec d’autres espèces.
En évoquant toutes ces différences, Nicolas Digard et Christine Roussey introduisent la notion d’identité, qui se fonde justement sur ces différences. Et l’identité, c’est ce qui fait que l’on existe. Il faut donc apprendre à la reconnaître.
En bref
Un album aux illustrations enfantines qui apprend à reconnaître les différences des animaux qui se ressemblent et permet d’aborder en douceur la notion d’identité.
Le livre
de Nicolas Digard et Christine Roussey
Editions Nathan Jeunesse (2017), 32 pages
Dès 3 ans
Je remercie les éditions Nathan Jeunesse pour cette lecture.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire