Coup de cœur : La révolte de Clara Dupont-Monod

Coup de cœur : La révolte de Clara Dupont-Monod

Raconter la vie d’Aliénor d’Aquitaine à travers les mots de son fils Richard Cœur de Lion. De nombreux historiens ont dû en rêver, Clara Dupont-Monod l’a fait. Et cela donne un roman à part, d’une beauté sublime, où le destin historique d’une grande femme de pouvoir rencontre l’esprit chevaleresque et l’amour de la poésie. 

Quatrième de couverture
« Sa robe caresse le sol. À cet instant, nous sommes comme les pierres des voûtes, immobiles et sans souffle. Mais ce qui raidit mes frères, ce n’est pas l’indifférence, car ils sont habitués à ne pas être regardés ; ni non plus la solennité de l’entretien – tout ce qui touche à Aliénor est solennel. Non, ce qui nous fige, à cet instant-là, c’est sa voix. Car c’est d’une voix douce, pleine de menaces, que ma mère ordonne d’aller renverser notre père. » 
Aliénor d’Aquitaine racontée par son fils Richard Cœur de Lion.
Mon avis
« On aurait tort d’opposer la mécanique du roman et celle de l’historien, tant les deux sont complémentaires. » Ces mots sont ceux qu’écrit Clara Dupont-Monod dans la note au lecteur de La révolte, pour justifier certaines libertés qu’elle a prises avec les faits historiques. Un choix assumé et légitimé par la beauté de son roman. 
Aliénor d’Aquitaine et Richard Cœur de Lion, deux figures emblématiques de l’histoire de France, d’Angleterre et du Moyen-Âge, auréolées de mystères et de légendes. Les raconter n’est pas chose aisée, tant il y a eu de chants, de chroniques, de récits sur leur vie. Et pourtant, Clara Dupont-Monod y parvient à merveille dans ce récit puissant et intime. 
En donnant la parole tantôt à Aliénor, tantôt à son fils Richard, tantôt à son mari Henri II Plantagenêt, Clara Dupont-Monod fait revivre l’amour, mais aussi l’ambition, les tensions et les différents qui ont animé leurs relations jusqu’à l’affrontement d’une mère et de ses fils contre leur mari et père. Il faut quelques notions d’histoire de France et d’Angleterre pour saisir toutes les subtilités du texte et comprendre le rôle des personnages. Il faut remettre le nez parfois dans les livres d’histoires pour se rafraîchir la mémoire. Malgré cela, le récit est si enchanteur que je n’ai pas eu le moindre mal à me replonger dans cette période du Moyen-Âge. 
Mais par-dessus tout, c’est la délicatesse des mots choisis par l’auteure qui m’a séduite. Ils sont à la fois élégants, implacables, à l’image d’Aliénor, et doux, ensorcelant, comme les récits des troubadours dont elle est mécène. J’ai aussi retrouvé dans ce roman l’esprit chevaleresque qui colore l’atmosphère si particulière des légendes arthuriennes que j’ai adorées petite.

Coup de cœur : La révolte de Clara Dupont-Monod
Enfin, La révolte est un portrait de femme fière, ambitieuse, insoumise et terriblement moderne pour son époque. Une femme au sens politique aiguisé, reine de France qui n’a pas hésité à faire annuler son mariage pour devenir reine d’Angleterre. Une femme qui s’inquiète pour ses enfants, aussi. Une femme qui force le respect. Clara Dupont-Monod n’aurait pas pu lui rendre plus vibrant hommage. 
En bref 
Gros coup de cœur pour cette merveilleuse biographie romancée d’Aliénor d’Aquitaine à travers les yeux de son fils Richard Cœur de Lion. J’ai été littéralement transportée par la beauté de ce texte, son atmosphère chevaleresque et la personnalité autoritaire, imposante et ardente d’Aliénor d’Aquitaine. La révolte est un roman d’amour, de haine et de pouvoir, passionnant du début à la fin.

Le livre
La révolte de Clara Dupont-Monod
Editions Stock (2018), 240 pages
Un grand merci aux éditions Stock pour cette lecture !
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire