Les Partenaires de John Grisham

avis-lecture-les-partenaires-john-grisham

Cela faisait un bon bout de temps que j’avais envie de lire un roman de John Grisham. Souvent mis en avant en librairie, cet auteur m’intriguait, mais devant sa vaste bibliographie, je ne savais jamais par où commencer. J’ai enfin découvert la plume du maître du thriller juridique grâce au Club des blogueurs des éditions Pocket, qui publient Les Partenaires en poche au mois d’avril.

 

Le résumé des Partenaires

David Zinc, trente deux ans, travaille sans relâche depuis 5 ans dans l’un des plus gros cabinets d’avocats de Chicago. Un beau jour, il pète les plombs et prend ses jambes à son cou. Réfugié dans un bistrot au coin de la rue, il noie son angoisse dans l’alcool. Le lendemain matin, alors qu’il décuve, il se rend compte qu’il a été embauché dans un cabinet d’avocats fumeux qui prévoit d’attaquer sans preuves l’un des plus gros groupes pharmaceutiques du pays. Commence alors une bataille judiciaire qui en fera voir à David de toutes les couleurs…
 
 

Mon avis sur Les Partenaires de John Grisham

 

Intrigue judiciaire et comique de situation

J’ai adoré ce roman qui enchaîne les situations cocasses et les scènes comiques. Le pauvre David se retrouve coincé entre Oscar et Wally, deux associés aux idées loufoques qui prospectent en écumant les salons des pompes funèbres et en courant après les ambulances pour récupérer des clients parmi les accidentés de la route. Wally, le moins gêné des deux nouveaux collègues de David, est même allé jusqu’à se déguiser en médecin pour harceler un client hospitalisé. On sourit à chaque page, et certaines situations sont carrément hilarantes. La lecture est très agréable, la détente est absolue et on en redemande.
 
 

Immersion dans les tribunaux américains

Si Les Partenaires semble bien moins “sérieux” dans son intrigue que les autres romans de John Grisham, il plonge tout de même le lecteur en immersion dans la justice américaine. Une justice procédurière, à laquelle nous sommes peu habitués en Europe, où les avocats sont prêts à tous les coups bas – et même à se battre, pour notre plus grand plaisir ! – pour toucher plus d’honoraires.

Enfin, la plume de John Grisham est très fluide, sans longueurs. Les Partenaires est un réel plaisir dont j’aurais volontiers prolongé la lecture, et que je recommande à tous ceux qui veulent passer un bon moment de détente.

 

Le livre

Les Partenaires de John Grisham
Editions Robert Laffont (2012), 429 pages

Je remercie les éditions Pocket qui m’ont envoyé ce livre.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

1 réflexion au sujet de “Les Partenaires de John Grisham”

Laisser un commentaire