La Voie de Michael Puett et Christine Gross-Loh

avis-lecture-la-voie-philosophie-chinoise
Après deux millénaires de pensée occidentale, certaines certitudes ont la vie dure : nous vivons une époque de liberté sans précédent, nous détenons la connaissance et la vérité… Pourquoi alors sommes-nous si nombreux à ne pas nous sentir accomplis et heureux ?

Et si nous nous intéressions à d’autres conceptions de l’existence, comme celles proposées par la philosophie chinoise ? C’est le but de La Voie, un ouvrage transformateur sur ce que les enseignements des sages chinois peuvent apporter à notre vie quotidienne.
 
 

Le résumé de La Voie

Comment mener une vie accomplie ? Comment trouver l’amour ? Et si, pour mieux envisager l’avenir, il nous fallait tout penser différemment ? Et si la solution c’était de revenir à la sagesse des anciens ?
 
C’est ce que nous propose ici Michael Puett, professeur à Harvard et spécialiste de la philosophie chinoise. Puisant dans les enseignements de Confucius, Lao-tseu ou Tchouang-tseu, il nous invite à nous défaire de nos certitudes, à nous ouvrir à de nouveaux horizons, afin de comprendre que l’existence n’est pas à projeter comme un grand plan vertigineux mais à construire d’instant en instant pour trouver, enfin, sa propre voie.
 
Une plongée salutaire dans une pensée millénaire qui va radicalement changer votre vie…
 
 

Mon avis sur La Voie de Michael Puett et Christine Gross-Loh

Imaginez un professeur d’université donnant un cours magistral sur les grands courants de la philosophie chinoise. Un professeur passionnant, qui vous captive en vous parlant de conceptions de l’existence totalement étrangères à la nôtre. Ce professeur, c’est Michael Puett. Et La Voie, c’est un peu son cours magistral, retranscrit par la journaliste Christine Gross-Loh.

Dans cet ouvrage pointu, ce professeur de Harvard expose en détail certains courants de la philosophie chinoise qui proposent une vision de l’existence bien différente de celle de notre mode de vie occidental. Il puise dans les enseignements ancestraux de Confucius, Mencius, Lao-tseu, Tchouang-tseu et Xunzi pour nous inviter à dédramatiser notre conception de la vie.

En tant qu’Occidentaux, nous avons été formatés pour ne penser qu’à nos objectifs, considérer l’échec comme une honte, réagir au quart de tour et avoir peur de la mort. Les grands sages chinois nous rappellent que tout cela n’est qu’une question de point de vue. En modifiant notre perception du monde et notre manière d’interagir avec lui, nous pouvons améliorer nos conditions de vie de manière considérable.

Confucius par exemple, accorde une place centrale à la gentillesse, qu’il érige en rituel : en étant gentil avec les autres, même ceux qui ne le méritent pas a priori, nous nous infligeons moins de souffrance.

La Voie est un texte transformateur, mais à condition d’y consacrer du temps et de la concentration. La philosophie chinoise implique des concepts parfois si éloignés de ceux de la philosophie occidentale que la lecture peut être difficile. J’ai moi-même buté sur certains concepts, qui auraient mérité un peu plus d’exemples concrets pour être bien compris. Mais si vous vous intéressez à la pensée chinoise, cet ouvrage sera votre livre de chevet !

 

En bref

Un véritable cours magistral sur les grands concepts de la philosophie chinoise et comment ils peuvent nous aider à dédramatiser certaines questions existentielles. Un livre transformateur !
 
 

Le livre

La Voie de Michael Puett et Christine Gross-Loh
Editions Pocket, collection Evolution (2019), 256 pages
Publié initialement aux éditions Belfond
 
Un grand merci aux éditions Pocket pour cette lecture.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire