La Liste de Siobhan Vivian

avis-lecture-la-liste-siobhan-vivian
Un lycée dans une petite ville américaine, une liste qui fixe les canons de beauté pour l’année à venir et des adolescents qui ne jurent que par ce qui y est inscrit. La Liste est indéniablement un roman sur l’apparence, mais qui a le mérite de ne pas être moralisateur : c’est une bonne découverte qui m’a fait passer un bon moment.
 
 

Le résumé de La liste

Chaque année depuis des lustres, une semaine avant le bal de la rentrée est publiée une liste qui désigne, pour chaque classe, la fille la plus belle et la plus moche du lycée. Personne ne sait qui publie cette liste et jamais les tentatives pour tenter d’en empêcher la publication n’ont abouti. Tous les ans, ce sont donc huit filles qui se retrouvent le centre d’attention de tout le lycée…
 
 

Mon avis sur La liste de Siobhan Vivian

Le roman est construit sur une semaine, depuis la publication de la liste le lundi, jusqu’au bal de la rentrée le samedi. Durant toute la semaine, on suit donc les réactions de chacune des huit filles de la liste, et on apprend ainsi à les connaître. Cette construction est assez intéressante et fluide, même si j’ai dû, à certains moments, retourner en arrière pour me rappeler de quel personnage il était question.
 
La Liste est un roman sur l’apparence comme unique, ou du moins principal critère de jugement d’une personne, qui entraîne une multitude de comportements liés au manque de confiance en soi, de l’hystérie à l’anorexie.
 
Cela est flagrant dans l’intrigue : à partir du moment où la liste est publiée, les filles dont le nom y figure ne sont plus regardées par les autres pour ce qu’elles sont et ce qu’elles dégagent, mais uniquement comme belles (donc dignes d’intérêt) ou moches (donc dignes de mépris). La petite nouvelle que beaucoup regardaient de travers devient alors la coqueluche du lycée parce qu’elle est “belle”, tandis qu’une autre fille perd son petit ami sous prétexte qu’elle est “moche” d’après la liste. Personne ne remet en cause le jugement de la liste, que beaucoup prennent pour parole d’Evangile.
 
L’auteur décrit cette superficialité des rapports entre ados avec une distance volontaire qui pousse le lecteur à s’interroger sur l’intérêt de l’apparence pour l’apparence, qui pousse certaines filles à se détruire.
 
Au final, la question que pose l’auteur est celle-ci : “pourquoi faire tous ces efforts pour être belle, à quel prix ?” J’ai particulièrement aimé cette distance de l’auteur, tout comme l’absence de moralité bien-pensante qui laisse donc au lecteur la liberté de réfléchir de lui-même sur la situation.
 
Bref, vous l’aurez compris, j’ai passé un agréable moment avec roman qui se lit tout seul, et j’ai même été agréablement surprise par le traitement du sujet par l’auteur. 
 
 

Le livre

La Liste de Siobhan Vivian
Editions Nathan (2013), 406 pages
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

4 réflexions au sujet de “La Liste de Siobhan Vivian”

  1. Ce n'est pas trop mon genre les romans adolescents mais 'La liste' est un sujet que je trouve vraiment très intéressant alors je pense que je me laisserai tenter quand même.

    Répondre

Laisser un commentaire