Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil de Haruki Murakami

avis-lecture-au-sud-de-la-frontiere-haruki-murakami

Alors qu’il traînait dans ma bibliothèque depuis plusieurs années, Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil en a été délogé grâce à Fiona, qui l’a choisi dans le cadre du challenge Livra’deux pour Pal’addict de Livraddict. Grand bien lui en a pris, puisque ce court roman, mon premier Haruki Murakami, s’est avéré être un immense coup de cœur !

 

Le résumé d’Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil

A douze ans, Hajime rencontre Shimamoto-san, sa voisine. Avec elle, il découvre les joies et les beautés de la vie, mais aussi l’amitié forte et vraie. Tout s’évanouit lorsque Shimamoto-san déménage. Hajime se retrouve seul, errant dans une existence qu’il sent creuse, marquée d’un insoutenable vide. Ce vide se remplit tout d’un coup lorsque, trente ans plus tard, Shimamoto-san refait surface et bouleverse la vie d’Hajime…
 
 

Mon avis sur Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil de Haruki Murakami

Histoire d’amour impossible, Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil est bien plus que cela : c’est le récit de la vie de deux êtres qui auraient aimé vivre différemment, un roman sur l’errance au sein de sa propre vie, sur l’impression d’être étranger à soi-même.
 
Ce livre recèle nombre de réflexions très profondes sur le sens de la vie, les aspirations de chacun, l’amour, l’amitié, l’idéal et le mal que l’on ne peut s’empêcher de faire à ceux qu’on aime.
 

Je ne savais pas que parfois un être humain peut en blesser un autre, par le seul fait d’exister et d’être lui-même.

 
J’ai été profondément touchée par Hajime, personnage central du roman, par son mal-être malgré une vie en apparence parfaitement heureuse, par sa manière de se débattre dans une existence qu’il ne contrôle plus.
 
Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil est un roman court mais très dense, qui mérite plusieurs lectures pour en saisir le sens de chaque mot, de chaque phrase. Le style de Murakami est très pur, cristallin et poétique, duquel se dégage une tension et un érotisme obsédants. C’est un étrange plaisir que de lire ces mots qui semblent s’imposer naturellement.
 
J’ai trouvé là mon livre favori, celui que j’ai déjà envie de relire, celui qui m’a bouleversée au point d’en rêver, celui que je relirai et relirai encore. Il est tout simplement parfait et je vous le recommande.
 
 

Le livre

Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil de Haruki Murakami
Editions France Loisirs (2002), 279 pages

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

4 réflexions au sujet de “Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil de Haruki Murakami”

Laisser un commentaire