A comme Association, tome 3 : L’étoffe fragile du monde d’Erik L’Homme

avis-lecture-a-comme-association-tome-3-erik-lhomme

Mon avis sur A comme Association, tome 3 d’Erik L’homme

Je vous avais déjà parlé de mes découvertes dans le genre de la littérature jeunesse fantastique avec la saga A comme Association, dont j’avais adoré le tome 1 et assez aimé le tome 2. Pour continuer sur ma lancée, j’ai lu le tome 3, dans lequel Jasper part au secours d’Ombe et croise sur sa route un troll qui n’a plus le contrôle de lui-même et un mage noir qui veut l’occire.
 

Comme dans le premier tome, l’écriture d’Erik L’Homme est fluide et très agréable. Jasper fait toujours preuve de son humour pourri et lourdingue qui est, je dois l’avouer, bien moins passé chez moi dans ce tome que dans le premier. Et à vrai dire, la lecture de ce tome a été assez pénible pour moi : j’ai trouvé les jeux de mots de Jasper bien moins réussis que dans le premier tome, et même rapidement agaçants, et les citations que s’échangent Jasper et le troll beaucoup trop nombreuses, et donc lassantes.

Le comique de répétition est également très présent dans ce troisième tome, et a eu raison de ma patience… Tout cela m’a semblé considérablement ralentir l’intrigue, qui ne devient réellement intéressante qu’à la rencontre avec le troll, et j’ai presque ressenti du soulagement lorsque j’ai eu terminé de lire le livre.

Malgré tout, Jasper prend un peu plus de profondeur dans ce troisième opus : on le croise avec ses amis Romu et Jean-Lu, et on le voit surtout souffrir de l’absence de ses parents. Enfin, ce troisième tome annonce un rapprochement de Japser avec Ombe, présageant de sacrées aventures pour le quatrième opus.

Moi qui avais beaucoup aimé Jasper, et notamment son humour, dans le premier tome, j’ai été assez déçue par ce troisième opus que je trouve bien en deçà de mes attentes. Malgré tout, le rapprochement de Jasper et d’Ombe me fait espérer que le quatrième tome mette enfin en scène une aventure à deux.
 
 

Le livre

A comme Association, tome 3 : L’étoffe fragile du monde d’Erik L’Homme
Editions Gallimard Jeunesse / Rageot Editeur (2011), 98 pages
 
 
Lisez mes autres chroniques de la saga A comme Association :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

1 réflexion au sujet de “A comme Association, tome 3 : L’étoffe fragile du monde d’Erik L’Homme”

Laisser un commentaire