Amour propre d’Olivier Auroy

Amour propre d'Olivier Auroy

Dans son roman Amour propre, Olivier Auroy rend un bel hommage aux femmes, à leur liberté et à leur désir. Si vous aimez les héroïnes fortes et combattantes, ce roman est fait pour vous.

Quatrième de couverture

Au salon de massage de M. Victor, rue de Courcelles, Waan semble jouir d’un statut de favorite. Est-ce parce que le propriétaire des lieux l’a vue grandir ?
Depuis qu’elle est devenue orpheline, Waan sait gré à M. Victor de lui avoir évité la fin tragique de la plupart des filles de sa condition en Thaïlande. Mais toute protection a un prix, et si l’écrin somptueux dans lequel elle pratique aujourd’hui n’a rien à voir avec les arrière-cours miséreuses de Chiang Rai, depuis quelques semaines Waan ressent une inquiétude diffuse.
Il y a ce ministre qui la harcèle de questions, et ce reporter dont elle attend les visites avec davantage d’impatience qu’elle ne veut bien l’admettre. Il y a surtout les silences de M. Victor, qui semblent dissimuler le passé derrière les tentures opaques du salon. Waan envisage alors de tout plaquer. De ne plus masser le corps des hommes. Mais a-t-elle vraiment le choix ?
Mon avis

Quoi de plus terrible qu’une cage de confort et de luxe pour prendre conscience de sa liberté de femme ? Waan, Leïla et Katia travaillent dans un salon de massage du 17ème arrondissement à Paris. Elles reçoivent des clients haut placés, triés sur le volet par M. Victor, le mystérieux propriétaire des lieux. Un homme providentiel qui les a toutes sorties d’une misère qui ne leur laissait d’autre choix que de faire commerce de leur corps. Mais il suffit d’un client amoureux pour que jaillissent les démons du passé et une vérité que certains hommes avaient tout intérêt à cacher.
Dans ce superbe roman, Olivier Auroy déroule le présent et le passé des trois jeunes femmes. Leur relation aux hommes, qui n’ont jamais cessé de les désirer pour mieux les exploiter. Leur relation entre elles, entre amitié, protection et méfiance. Leur relation à l’amour, ce “faussaire qui se joue de nos faiblesses, de notre peur de la solitude, de notre désir insatiable, de notre quête d’un absolu fantasmé”.
Sur les traces de Waan, de Leïla et de Katia, Olivier Auroy nous fait voyager en Thaïlande, au Maroc, au Liban. En racontant leur histoire, il lance un cri d’amour à ces femmes ordinaires qui, face à la pire oppression des hommes, parviennent encore à puiser une force incroyable pour affirmer leur liberté de femmes. Puis peu à peu, le roman se meut en une enquête urgente, haletante, impossible à lâcher. Ce texte sensible, exigeant, captivant m’a époustouflée. J’ai rarement lu aussi bel hommage à la liberté des femmes.
En bref
Amour propre est une ode formidable à la puissance des femmes, à leur force de se battre pour être libres. Lisez ce livre.
Le livre
Amour propre d’Olivier Auroy
Editions Intervalles (2018), 272 pages
Un grand merci à Olivier Auroy pour cette lecture.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire